Sélectionner une page

Retour sur la très médiatique CAN des quartiers qui débutait, souvenez-vous, il y a presque 1 an.

Avant le début de l’édition 2019 de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations), le 21 juillet 2019, une compétition amicale de foot de rue a été créée, le 4 avril, et a fini par trouver un écho important dans les médias, et même auprès de stars diverses comme Karim Benzema, Didier Drogba ou encore le rappeur Niska. Grâce à ce dernier, qui en a fait la promotion, la CAN des quartiers d’Evry a eu un joli succès médiatique et populaire, mettant en lumière cette compétition, puis celle des autres quartiers, et par extension le foot de rue.

Le concept de la CAN des quartiers

Lancée par le boxeur amateur et salarié de la Croix-Rouge Moussa Sow, le « Tournoi du Vivre-Ensemble », de son vrai nom, a pris place dans plusieurs villes d’Île-de-France, comme Créteil, Evry, Les Mureaux, Mantes-la-Jolie ou encore Aulnay-sous-Bois. Le but de la compétition est simple : des joueurs d’un quartier forment des équipes suivant leurs origines, puis ces dernières s’affrontent lors d’un tournoi. A noter que les fonds récoltés ont été reversés à l’association « Ummanité » pour son projet « Water Challenge » dont l’objectif était de financer la construction de 11 puits au Mali.

Le premier « Tournoi du Vivre-Ensemble » s’est déroulé à Créteil, ville d’origine de Moussa Sow, puis s’est répandu dans au moins sept autres villes franciliennes, et enfin, partout en France – Lyon, Nancy, etc. Interrogé par Onze Mondial, le créateur de la compétition confirme avoir été surpris par son succès : « Si je m’attendais à ce succès ? Franchement, non. On ne va pas se mentir. On sait qu’il existait déjà des tournois inter-quartiers. Ça a toujours existé. Mais là, on fait un truc précis, sur le modèle de la CAN. (…) On a ensuite eu des  échos de partout en France, d’organisateurs qui recherchaient des joueurs, et nous demander si certains étaient intéressés pour participer à leur tournoi. On a donc fait passer le message. »

Retour en images sur la CAN d’Aulnay-sous-Bois qui accueillait jusqu’à 4000 spéctateurs pour ses match sur le “le béton”  :

Voir cette publication sur Instagram

#canaulnay 😍😍😍💪🏼

Une publication partagée par Footballbeauty (@footballbeauty6) le

Le succès des multiples éditions 2019

Ayant eu vent que cette compétition amicale de foot de rue – qui n’a pas été chapeautée par la FFF, faut-il le rappeler – allait se dérouler dans sa ville d’origine d’Evry, le rappeur Niska en a fait la promotion. De là, grâce à un effet boule de neige, des stars du football comme Karim Benzema, Ricardo Faty, Riyad Mahrez, Benjamin Mendy ou encore Didier Drogba s’y sont intéressés et ont évoqué l’événement sur les réseaux sociaux. Ce qui a amené les médias à suivre cette compétition, tout autant qu’un public nombreux.

A Créteil, la finale Maroc-Tunisie, remportée par le maroc 9-4, s’est déroulée devant plus de 5 000 personnes au stade Duvauchelle. Le maire de la ville, Laurent Cathala, était notamment présent, et « ému » selon Moussa Sow. Une grande ferveur populaire était également visible à Evry ou encore Clichy-sous-Bois. Un peu partout, d’ailleurs, les spectateurs ont envahi le terrain après chaque but, avant de tranquillement sortir du pré pour laisser le jeu reprendre, faisant ressortir l’esprit festif et bon enfant de cette compétition de foot de rue.

Retour en images sur la qualification du Maroc en finale de CAN de Créteil l’Algérie :

Quel avenir pour la CAN des quartiers ?

La CAN des quartiers, ou Tournoi du Vivre-Ensemble, a un bel avenir devant elle, et prouve qu’une compétition de foot de rue attractive, rassembleuse et bien pensée peut rencontrer un succès à la fois médiatique et populaire. Si Moussa Sow avait révélé dans Onze Mondial que la formule allait changer – « ce ne sera pas sur le modèle de la CAN, car on vient de le faire ». Il a ensuite confirmé que cette compétition de foot de rue allait bien revenir en 2020, sous une apparence différente, celle de la Coupe du monde. Au programme : 16 sélections, réparties en 4 groupes, représentant leur pays s’ffronteront sur demi-terrain (8 joueurs par équipe). L’évènement était initialment attendu pour le 30 mai 2020 au stade Duvauchelle de Créteil avec un tirage au sort le 18 avril au palais des sport de créteil. Néanmoins, pour des raisons liées à la crise sanitaire que nous vivons actuelment, les organisateurs viennent de publier sur leur page Facebook un report de la compétition. 

N’hésitez pas à suivre l’évènement sur Facebook, il est fort probable qu’on assiste à nouveau à des gestes techniques venus d’ailleurs comme celui ci qui a fait le tour de net …

Et on peut parier que la « Word Cup 2020 » trouvera un écho encore plus important dans la région parisienne, mais également dans tout le reste de la France. 

Qui viendra succéder au Maroc, vainqueur de la CAN Crétreil, au reste du monde, vainqueur de la CAN d’Evry ou encore au Mali, vainqueur de la CAN d’Aulnay ??

Equipe du Maroc / CAN Crétreil :

Joff

Application mobile SOKKA

Rejoins vite la communité SOKKA

 

Et inscris-toi pour suivre l'avancée du projet.

Merci pour ton inscription. Pense à regarder dans tes spams si tu ne reçois pas d'e-mail de confirmation.